Quezac

Née en mars 1996




Née en mars 1996

mémoires 2002



QUEZAC est aussi de la portée de INOOK et JESSIE,
donc sœur de MYTOOK et MYTIKA.
Une petite boule de poils énorme qui nous a fait craquer
dès son plus jeune age…

Que puis-je vous dire sur QUEZAC ?
Si ce n’est qu’elle est, elle aussi, un amour de chienne, sans histoire dans la meute et qu’elle vit en symbiose
avec un autre chien… sa mère !!
Pas un jour où Quezac ne “chope” Jessie par les pattes, la queue ou les oreilles, à l’heure de la “gamelle” ou bien à des moments de la journée…
Quezac ressemble beaucoup à Inook, son père :
même allure, même démarche, c’est une bonne chienne de “rando” et à l’attelage elle court à côté de sa mère

Son nom vient de la superbe publicité sur la bouteille d’eau… A la base, j’avais choisi ce nom pour un chat… ah ah ah ! Et oui !! Un chat des forêts norvégiennes que j’espérais avoir un jour et pour qui je craque complètement. Mais, étant réaliste sur le fait qu’il ne ferait pas de vieux os dans ma meute, étant donné que nos chiens vivent avec nous… ont un accès dans le parc autant que dans la maison, il était évident de s’abstenir…

Ceci dit, le nom m’est resté et QUEZAC le porte à merveille !
C ‘est une douceur de chienne qui se fait bien souvent provoquer par sa sœur, une chance, elle reste passive…

2005


Quezac a donc rejoint Blandine et Cyril un couple amoureux des chiens de traîneaux, ils avaient déjà une petite femelle et bien que leur choix était sur Mytika, celle-ci n’étant pas soumise il aurait été difficile pour eux de l’intégrer alors que Quezac était vraiment une bonne patte!
Le seul problème pour moi était qu’elle faisait un binôme avec sa mère Jessie et ça m’ennuyait vraiment de les séparer mais en même temps elle adorait Kumiak.

Du coup ils prirent Quezac qui s’entendit à merveille avec leur chienne, et comme ils vivaient en Alsace pour moi c’était facile de vérifier régulièrement que tout se passait bien avant mon départ .

FINALEMENT le choix fût bon car quelques mois après le décès de leur petite chienne ils décidèrent de prendre Kumiak ainsi Quezac et Kumy se retrouvèrent pour leur plus grand bonheur et le mien !

Je ne les remercierais jamais assez pour cela ..
mes visites de Lyon en Alsace sur ces dernières années furent un pur bonheur , les chiens me reconnaissaient et me faisaient pleins de câlins .
C’est seulement l’année dernière que j’ai pu constater leurs vieillissement avancés .. et je me doutais que l’année serait dure pour eux ..

Je leur avais promis une belle vie et une vieillesse heureuse grâce à mes amies c’est ce qu’ils ont eu jusqu’à la fin de leurs jours même si je n’étais pas près d’eux physiquement …
mais mon esprit était toujours connecté a eux .

Octobre 2009


Quezac, à quelques semaines a suivi sa maman Jessie au paradis des chiens heureux ..
C’était une vraie douceur, la fille de mon Inook avec la même démarche royale et espiègle ,
joueuse comme sa maman ..

je suis tellement fiere de mes bb et de leurs éducations faites par leurs parents car dans une meute les anciens donnent le modèle à suivre et je n’ai pas eu grand chose à faire en tant qu’humaine .